Retour sur une journée chez Marc Veyrat

juin 7th, 2018 by

Chez Marc Veyrat, Hope respire les senteurs de la vie
Journée immersion contée par Béatrice Mogenier

Un brouhaha joyeux. Des femmes. Un médecin. Une énergie saine et diffuse. Une vue exceptionnelle depuis un lieu qui l’est tout autant : l’antre de Marc Veyrat, chef étoilé sur les hauteurs de Manigod. C’est sûr, les femmes arborant leur tee-shirt aux couleurs de Hope, se rappelleront longtemps ce jeudi incroyable. Touchées par le cancer physiquement et psychologiquement, elles ont repris espoir, retrouvé force et envie, grâce à l’association fondée par Annabel Brourhant, elle-même ébranlée par la maladie il y a quatre ans. L’ancienne journaliste, passionnée d’art et d’équitation a vite cherché à transcender l’épreuve ; mais à sa façon, avec énergie et dans le don. Au centre Léon-Bérard à Lyon, elle tisse des liens avec son chirurgien-oncologue, Nicolas Chopin, lui aussi cavalier à ses heures. Il l’accompagne et co-fonde l’association qui va permettre à d’autres de se reconstruire grâce à des stages gratuits en équithérapie et art thérapie. En sus, viendront se greffer des activités telles que la nutrition, le yoga ou encore une journée chez Marc Veyrat ! Hope, c’est l’espoir, la vie et celle-ci regorge d’imprévus…

Entre cueillette et tournage surprise avec Michel Cymes

Le célèbre restaurateur au chapeau noir connaît bien Annabel ; sensible à sa démarche et à la cause de ces femmes qu’il trouve « exceptionnelles », il accepte dans un premier temps d’offrir un lot pour une mise aux enchères organisées au profit de l’association. Surtout, il propose à Annabel de revenir le voir accompagnée de « ses femmes Hope », pour une journée hors du temps. Ce 7 juin 2018, certaines sont même venues de Lyon avec le Dr N. Chopin, pour faire connaissance avec celles de la région. Après les avoir accueillies, Marc Veyrat a remis ces dames entre les mains de Christopher, passionné de terroir et grand connaisseur des herbes et plantes aromatiques. Dans les bois, derrière la maison Veyrat, la cueillette se montrait fructueuse tout comme l’éveil des sens autour de l’oxalis, du chénopode, de la pimprenelle, ou du géranium des prés. Il était déjà temps de rejoindre le chef quand, Ô surprise, l’on découvrait qu’il était monopolisé par le tournage de l’émission « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain », aux côtés du médecin médiatisé, Michel Cymes !

La spontanéité d’Annabel, sa connaissance des plateaux télé et la passerelle évidente entre la santé et l’alimentation, ont vite permis aux deux équipes – celle du tournage et de Hope – de vivre ensemble et de façon imprévue, le tournage d’une autre séquence : la recette de la béchamel sans beurre ni farine du chef, sans parler de la cuisson de la truite accompagnée de sauce « verte ». Filmées, les femmes ont goûté, ri, échangé et participé. Alors qu’un déjeuner offert par le Chef réjouissait chacune, émotions, larmes, rires ont ponctué une journée intense riche en imprévus, retrouvailles et tissages de liens. Une journée comme Annabel Brourhant les aime : vibrante de Hope et de revoir Michel Cymes pour un tournage sur les bienfaits de l’équithérapie ?


Encadré info sur Annabel Brourhant – Co-fondatrice de Hope

Il y a quatre ans, « le ciel tombe sur la tête d’Annabel. Cette ancienne journaliste (A. Chevallier) habituée des plateaux télé entre Paris et Bruxelles, revenue dans son village d’origine (Saint-Cergues), dévoue alors sa vie à sa famille et à ses chevaux. Dans l’épreuve, motivée par son chirurgien-oncologue Nicolas Chopin, elle décide avec lui, d’aider les femmes qui se sentent isolées, vacillent voire sombrent dans la dépression, une fois les traitements terminés. Comment se projeter dans la vie active, dans la vie « tout court » après un cancer ? Comment revivre ? Autant de questions qui interpellent et qui s’apaisent grâce aux modules gratuits autour du cheval et de l’art proposés par l’association Hope. Des ateliers yoga, nutrition, santé, activités, etc. s’articulent autour des deux thèmes principaux.